Présentation

10-09-HD 221 - officier de port terminal roulierLe CDMO (1) de l’Université de Nantes, porteur du programme européen de recherche ERC Human Sea, et les conférences Marisk, organisée par l’ENSM (2), l’ENSAM (3), le média Mer & Marine et le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire, s’associent pour organiser, les 3 et 4 octobre 2016, un évènement maritime d’ampleur internationale. De portée scientifique, ce colloque Human Sea – Marisk sera centré sur le thème « Challenge économique et maîtrise des nouveaux risques maritimes : quelles croissance bleue ? ».

Des nouvelles énergies à exploiter en mer, des forages toujours plus loin des côtes et plus profonds, des navires de plus en plus imposants, sont autant de défis que l’homme doit relever pour réussir la « croissance bleue. » Il y a là des opportunités économiques à saisir, mais aussi de nouveaux risques, concernant la sûreté et la sécurité, la protection de l’environnement marin. Ces nouveaux challenges seront au cœur de la 5ème édition Human Sea – Marisk, évènement incontournable réunissant les meilleurs experts internationaux autour d’un programme tenant compte des dernières avancées scientifiques et technologiques du secteur maritime et portuaire.

Les modes de management des activités économiques sont complexes en mer : exploitation offshore du gaz et du pétrole, à travers les plates-formes et autres installations mises en œuvre, développement des parcs éoliens fixes, puis bientôt flottants, hydroliennes, installations houlomotrices…. Les thématiques de navigation, plus classiques, ne peuvent être négligées, compte tenu de l’accroissement de la dimension des porte-conteneurs et des paquebots. Les questions de sécurité et de sûreté seront interrogées à travers la notion d’établissement à haute fiabilité (HRO).

 

MARISK s’est imposé comme un rendez-vous international des filières maritimes et portuaires, bénéficiant de la présence de nombreux leaders d’opinion et d’une large couverture médiatique. Les quatre éditions de l’évènement (2005, 2007, 2009 et 2012) ont rassemblé au total près de 1 500 congressistes représentant 30 nations. Ces rendez-vous ont favorisé un important réseau relationnel maritime et portuaire, incluant des représentants d’entreprises, de l’enseignement et de la recherche, tant en France qu’à l’étranger.

(1) CDMO : Centre de Droit Maritime et Océanique

(2) ENSM : École Nationale Supérieure Maritime

(3) ENSAM : École Nationale de la Sécurité et de l’Administration de la Mer